Skip to main content

Anticiper l’évolution de son parcours professionnels

L’entretien professionnel

L’entretien professionnel

Mettre en œuvre un projet de formation

Mettre en œuvre un projet de formation

Faire le point sur sa carrière et son projet professionnel

Faire le point sur sa carrière et son projet professionnel

Et après ?

Et après ?

Que l’on parle de pénibilité ou d’usure professionnelle, les conséquences sont identiques : le salarié est en difficulté. La pénibilité peut conduire à l’inaptitude partielle ou totale et empêcher le salarié de continuer à exercer son métier.

Dans un tel contexte, et parce qu’il est important d’agir avant que l’usure ne s’installe, il est conseillé d’anticiper son évolution et sa mobilité professionnelles, chaque fois que cela sera possible. Dans ce cas, la mobilité ne sera pas contrainte mais choisie, ce qui est un facteur essentiel de réussite.

Cette démarche est bénéfique pour les collaborateurs, mais aussi pour l’entreprise qui travaille ainsi sur la gestion des compétences et des aptitudes en interne.

L’entretien professionnel

L’entretien professionnel concerne tous les collaborateurs et il est réalisé au minimum tous les deux ans, par le supérieur hiérarchique. Celui-ci instaure un dialogue avec le/la salarié(e) pour faire le point sur ses compétences et ses aspirations, identifier des poursuites de carrière en lien avec son projet professionnel et les besoins de l’entreprise (dans l’établissement ou dans le groupe), évoquer la nécessité d’une formation complémentaire...

Attention, l’entretien professionnel ne concerne pas l’évaluation du travail du salarié, qui est réalisée dans le cadre de l’entretien annuel d’évaluation.

Faire le point sur sa carrière et son projet professionnel

Que ce soit en accord avec l’employeur, ou de son initiative sans en informer celui-ci, le salarié peut bénéficier d’un conseil en évolution professionnelle (CEP), ou d’un bilan de compétences.

Ces outils permettent de faire le point sur sa carrière, ses aspirations et de travailler un projet professionnel pour lequel il sera tenu compte de ses compétences et de son état de santé.

Suite à cela, le salarié disposera d’un plan d’actions pour atteindre son objectif d’évolution ou de reconversion. Ce plan d’action pourra faire appel à la formation qualifiante ou diplômante, à un perfectionnement, la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Mettre en œuvre un projet de formation

Des dispositifs différents peuvent être mobilisés, en fonction de l’objet et de la durée de la formation. Votre Conseiller en évolution professionnel sera en mesure de vous accompagner dans le montage de votre projet de formation, tant dans la recherche de la formation adéquate et de l’organisme de formation, que dans le montage de la demande de financement.

Et après ?

Être auteur et acteur de son parcours professionnel est un élément déterminant pour votre avenir. Vous pouvez ainsi anticiper les difficultés et mettre en œuvre, dans la durée, les moyens vous permettant d’atteindre vos objectifs d’évolution professionnelle. Cette évolution sera peut-être possible dans votre établissement actuel, ou dans un autre établissement du groupe.

Parfois, ce ne sera pas le cas et vous devrez envisager de changer d’employeur.