Skip to main content

Former et se former

Une responsabilité de l’employeur

 Une responsabilité de l’employeur

Se former à la mise en œuvre de la démarche

Se former à la mise en œuvre de la démarche

La formation des représentants du personnel

La formation des représentants du personnel

Les financements

Les financements

Les formations obligatoires

Les formations obligatoires

Formation des personnels

Formation des personnels

Les accompagnements possibles pour l’entreprise

Les accompagnements possibles pour l’entreprise

Une responsabilité de l’employeur

Votre entreprise a l’obligation de faire bénéficier chacun de ses salariés, d’informations  et de formations pratiques et appropriées en matière de santé et sécurité au travail. Ces formations ont pour but d’informer et de former les salariés sur les mesures à prendre pour prévenir les risques qu’ils peuvent rencontrer pendant leur activité, les maladies professionnelles et les accidents, préserver leur santé et leur sécurité.

Les instances représentatives du personnel ont un rôle essentiel. Le Comité d’Entreprise / le Conseil Social Économique est consulté au sujet du plan de formation de la structure et il lui appartient de veiller à sa cohérence par rapport aux besoins des salariés.

Les formations obligatoires

Les formations collectives concernent :

  • Les règles générales en matière de sécurité dans l’entreprise
  • Les risques auxquels vous pouvez être  exposé dans le cadre de de votre travail et des  missions qui vous sont  confiées : troubles musculo-squelettiques (TMS), risques psycho-sociaux (RPS), risques chimiques, biologiques, routiers, etc...

En matière de durée et de contenu, elles doivent tenir compte de la formation, de la qualification, de l’expérience professionnelle et de la langue, parlée ou lue, des salariés appelés à en bénéficier.
Elles doivent enseigner les comportements et les gestes les plus sûrs, en ayant recours, si possible, à des démonstrations pratiques et des exercices en situation.

Une formation individuelle plus particulière doit s’ajouter pour tous les salariés :

  • en fonction des risques encourus aux postes de travail (TMS, RPS, stress…),
  • pour des postes de travail dangereux, pénibles ou exposant à des risques spécifiques.

Quelles sont les modalités pratiques de la formation individuelle ?

  • Si possible, l’entreprise nomme un salarié référent responsable de la formation et de l'information du salarié,
  • Ces formations permettent d’expliquer au salarié les risques auxquels il sera exposé
  • D’enseigner les comportements et les gestes les plus sûrs, en ayant recours, de préférence, à des démonstrations sur le poste de travail et l'environnement habituel du salarié
  • D’expliquer au salarié les modes opératoires retenus s'ils ont une incidence sur sa sécurité ou celle des autres salariés
  • De donner au salarié une formation spécifique relative aux prescriptions à respecter, aux conditions d'exécution des travaux, aux matériels et outillages à utiliser, à la manipulation des produits, Etc. 

Se former à la mise en œuvre de la démarche

Différentes formations existent afin de permettre à l’employeur de mettre en place une démarche de qualité de vie au travail et de prévention des risques. En voici un certain nombre :

L’ANACT dispose d’une offre de formations très complète

Voir spécifiquement les formations « piloter une démarche de qualité de vie au travail »

« égalité professionnelle et qualité de vie au travail, une démarche pour négocier un accord »

CARSAT Bourgogne Franche-Comté :

Formations tout secteur d’activité « analyser une politique de prévention », « intégrer la prévention dans la gestion de son entreprise »

Formations développer et manager la prévention des risques

UNIFAF propose à ses adhérents une offre de formation labellisée pour initier, structurer et pérenniser les démarches autour de 4 thématiques (https://essentiels-unifaf.fr/) :

  • Prévenir et gérer l’usure professionnelle
  • Prévenir les risques professionnels
  • Mettre en place une démarche d’amélioration de la qualité de vie au travail
  • Pérenniser vos démarches.

Par ailleurs, de nombreuses informations sont disponibles sur le site.

Formation des personnels

Les programme de formation initiale intègrent des temps ponctuels de sensibilisation destinés aux futurs professionnels sur les formations de niveau I (i.e., futurs directeurs d’établissement, chef de service, etc), tout comme de niveau V (i.e., AES, etc) avec des points d’ancrage spécifiques selon le public en formation.

Par ailleurs, des modules de formation continue, spécifiques ou plus généralistes intègrent des éléments relatifs à la prévention des risques.

Formation des encadrants
ANACT :  formations « agir sur le management pour améliorer la qualité de vie au travail »,"manager autrement avec la qualité de vie au travail », jeu Managinnov,

IRTESS : formation « risques psycho-sociaux et encadrants », formation certifiée par la CARSAT

Formation des référents et animateurs de prévention

L’INRS dispose, dans son catalogue, d’une formation
La CARSAT Bourgogne Franche-Comté propose une offre de formations très complète (formations tout secteur et formations spécifiques au secteur médico-social).
L’OETH propose, pour ses adhérents, une formation « animateurs prévention des troubles musculo-squelettiques » ainsi qu’une formation « référent handicap ».

Formations qui concernent la prévention et la sécurité au poste de travail

On citera les classiques formations « gestes et postures », mais aussi des formations spécifiques à certains métiers et secteurs d’activités. En voici quelques exemples :

  • La CARSAT Bourgogne Franche-Comté propose une offre de formations très complète (formations tout secteur et formations spécifiques au secteur médico-social).
  • Le CESAM propose plusieurs produits de formation: formation de base des aidants (intégrant  formation gestes et postures et initiations aux gestes d’urgence) PDF, formation « gestes et postures, se protéger dans sa pratique professionnelle » – PDF, formation « savoir réagir face aux situations d’urgence, prévention, et secours civiques » – PSC niveau 1 – PDF, formation « prévention des risques : se protéger et accompagner la mobilité des personnes » - PDF
  • L’IRTESS propose, entre autres,  les formations « violence et agressivité dans les institutions : comprendre, prévenir, agir » et « surveillant de nuit qualifié, responsabilités et risques du métier »

Des formations actions

Cependant, si on considère la prévention comme ensemble dans lequel chacun est pro-actif, il convient de mettre en place des formations actions pour mieux repérer les dysfonctionnements et les situations à risques, développer un comportement adapté, proposer et mettre en place des améliorations des situations de travail, de la qualité de l’aide, des soins et de la sécurité des personnes.

Des partenaires sont en mesure de vous proposer ce type d’actions :

  • L’ARACT Bourgogne Franche-Comté, intervient auprès de porteurs de projets d’actions collectives ;
  • UNIFAF/ ARS / ARACT Bourgogne Franche-Comté : « Prévenir l’usure professionnelle et les inaptitudes dans les établissements sanitaires », formation-action pour des établissements en Bourgogne Franche-Comté pour réaliser un état des lieux et un plan d’actions. Un retour d’expérience sur la formation de 2015 a été réalisé par l’ARACT Bourgogne Franche-Comté.
  • L’AIST 21  a mis en place une formation « Acteurs Prévention Secours (APS)- Secteur de l'Aide et du Soin à Domicile (ASD) » - PDF

La formation des représentants du personnel

Dans les entreprises de moins de 50 salariés, les délégués du personnel ont, depuis l’ordonnance du 22 février 2001, droit à une formation pour les aider à exercer leur rôle en matière de santé au travail et prévention des risques, tout comme les CHSCT dans les entreprises plus importantes.

La santé au travail étant un des champs de leurs missions, il est important que la formation spécifique sur la prévention soit suivie une fois que les délégués du personnel connaissent leur rôle et leurs missions de façon plus globale.

Pour en savoir plus.

Les accompagnements possibles pour l’entreprise

Des professionnels proposent des accompagnements en matière de prévention des risques professionnels :
Des accompagnements RH peuvent être mis en place avec le soutien de votre OPCA/OPACIF :
UNIFAF  propose à ses adhérents :

Uniformation propose à ses adhérents  :

Par ailleurs, l’ARACT Bourgogne Franche-Comté intervient dans le cadre du DUE et visent à la mise en place de plan d'actions. Elle peut également intervenir dans le cadre d’un conseil ponctuel.

L’OETH propose à ses adhérents un conseil en matière de politique handicap.

Enfin, les entreprises peuvent faire appel à un consultant indépendant.

Voici l’exemple d’une structure d’aide à domicile qui a été accompagnée par l’ARACT Pays de la Loire

Les financements

Les entreprises souhaitant bénéficier d’un Accompagnement RH (diagnostic) peuvent en étudier la possibilité avec leur OPCA (Uniformation, UNIFAF). D’autre part, dans certains cas, il existe une possibilité d’aide financière par la DIRECCTE.

La CARSAT Bourgogne Franche-Comté dispose d’aides TMS Pros pour la réalisation de diagnostics de situations de travail et la mise en œuvre des plans d’actions  qui en découlent.

Par ailleurs, les entreprises de moins de 200 salariés peuvent solliciter un contrat de prévention auprès de la CARSAT BFC.

Pour ses adhérents, l’OETH  propose des aides diverses :participation à la formation référent handicap, prestation de sensibilisation, aide accompagnement prise de poste, aide accueil stagiaire, aide embauche en alternance, aide appel à prestataire pour accompagnement…

De plus, deux fois par an, l’OETH lance un appel à projets « inclusion, maintien dans l’emploi, prévention du handicap » à destination de ses adhérents.

Le Fonds pour l’Amélioration des Conditions de Travail (FACT) lance des appels à projets thématiques, deux fois par an, pour lesquels il est possible de déposer un dossier « entreprise ».

Les représentants du personnel sont les porte-paroles de leurs collègues.

« Nos élus (DP, CE, CHSCT, CSE) travaillent au quotidien à l’amélioration des conditions de travail , à la sécurité des salariés. Premiers interlocuteurs des salariés, ils ont pour mission d’être à l’écoute, de recenser et d’analyser leurs besoins et aspirations et de formuler des propositions et revendications à l’employeur.

Ils veillent à l’application de la législation en vigueur en matière de conditions de travail, d’hygiène et de sécurité.

Ils accompagnent les salariés qui peuvent être en difficulté dans leur activité professionnelle, proposent et négocient avec l’employeur des solutions et des points d’amélioration. »

Jean-Pierre ARNAUD – CGT

« Ces représentants du personnel sont les mieux placés pour aider les collègues, parce qu’ils connaissent le travail, ils connaissent les organisations du travail ».

Françoise ROLLET - CFDT