Skip to main content

Ce qu'il faut retenir

Une démarche concertée

Une démarche concertée

Être à l’écoute des salarié(e)s

Être à l’écoute des salarié(e)s

Former les personnels

Former les personnels

Anticiper la mobilité professionnelle des salariés

Anticiper la mobilité professionnelle des salariés

Une démarche concertée

La prévention des risques professionnels est une obligation réglementaire qui s’impose à l’employeur et qui nécessite un engagement et une volonté politique forte de sa part. Cette question devrait être intégrée au projet d’association ou au projet d’entreprise, de sorte que la culture de prévention soit partagée par tous les salariés.

La démarche doit être concertée et l’employeur entame un dialogue avec l’encadrement intermédiaire, les salariés et leurs instances représentatives, la médecine du travail… Les IRP font partie des interlocuteurs indispensables : ils sont à l’écoute des salariés et ils ont la capacité de négocier en leur nom.

A partir d’une évaluation précise des différents risques encourus par les salariés, les parties prenantes définissent les actions de prévention appropriées, suivent leur mise en œuvre et en évaluent l’impact.

Un dialogue social constructif permet de mobiliser largement grâce à un travail sur des outils structurants (DUER, plans de prévention des risques etc.).

Former les personnels

La formation des personnels à la prévention des risques est très importante mais des améliorations notables peuvent être obtenus par un changement des pratique managériales. La formation des cadres en matière de management du travail est indispensable.

Être à l’écoute des salarié(e)s

Des échanges réguliers doivent permettre d’identifier les problématiques et d’y remédier au plus tôt.

L’instauration de la confiance envers les différents interlocuteurs (cadres, RRH, médecin du travail…) est indispensable pour libérer la parole des salariés.

Les représentants du personnel ont un rôle important à jouer en la matière. Au contact direct avec les salariés,  ils sont à même de bien les comprendre et de relayer leur parole, leurs difficultés et leurs demandes.

Anticiper la mobilité professionnelle des salariés

En effet, il est important d’offrir aux salariés la possibilité d’évoluer professionnellement si possible avant que n’apparaissent les premiers signes d’usure ou que leur état de santé ne soit trop dégradé. Pour cela, l’employeur doit accompagner leur montée en compétences et le développement de leur employabilité.

Les IRP doivent y veiller.